à propos

Manifeste

éco-anxiété \e.ko.ãk.sje.te\ féminin – Nom commun

détresse mentale et émotionnelle qu’un individu peut ressentir en réponse à la menace du changement climatique et aux problèmes environnementaux mondiaux (Hogg et al., 2021)

Face à la crise environnementale et sociale sans précédent que nous vivons, de plus en plus de personnes se sentent inquiètes, coupables, attristées, en colère, impuissantes, démunies, voire désespérées

Ce phénomène protéiforme, désigné le plus souvent par le terme “éco-anxiété” est source de nombreuses maux, notamment : difficulté à se projeter, repli sur soi, dissonance cognitive, paralysie dans l’action, pouvant aller jusqu’à des dépressions ou des burn-out militants

Devant l’urgence à prendre soin de nous et de la planète, nous avons besoin de mettre toutes les forces vives au service de la transition vers un monde plus désirable et compatible avec les limites planétaires

2,5 millions de français souffrent d’éco-anxiété au point de devoir consulter un psychothérapeute*

* Obveco, sept. 2022

 45 % des jeunes sondés dans dix pays du Nord et du Sud affirment que l’éco-anxiété affecte leur vie quotidienne*

*The Lancet Planetary Health, sept. 2021

Le dérèglement climatique représenterait un «enjeu capital» pour 94 % des Français interrogés*

* sondage Ipsos pour “Le Parisien”, février 2022

Avec Écorce, nous souhaitons que chacun et chacune puisse :
Retrouver bien-être et joie de vivre au quotidien en apprenant à répondre à ce stress écologique de manière saine et constructive.
Mettre à profit cette situation pour soutenir le développement de qualités et compétences favorisant l’émergence d’une société altruiste et résiliente.
Contribuer à accélérer la bascule vers un monde plus désirable en actionant au mieux les leviers à sa portée.

Pourquoi cet accompagnement ?

Tout changement commence nécessairement par soi-même : pour prendre soin du monde, commençons par prendre soin de nous.
Développer les qualités et compétences nécessaires pour naviguer sereinement dans l’incertitude, ça s’apprend.
Le soutien d’un groupe est un ingrédient précieux de tout processus individuel.

qui sommes nous ?

L’idée d’Écorce, c’est elle. L’énergie, la confiance et la petite main qui nous pousse gentiment mais surement à avancer dans l’exploration de nos zones d’inconfort, c’est encore elle. De son passé de RH dans des start-ups et des grands groupes, elle tire une connaissance fine du potentiel de transformation des entreprises, des enjeux de bien-être au travail et un réseau précieux pour la croissance d’Écorce.

Sa brutale prise de conscience environnementale s’est accompagnée d’une insatiable curiosité pour les sujets en lien avec l’écologie et la conviction que lucidité et optimisme ne sont pas incompatibles.

 

Mylène ose. Son audace, sa détermination et son humour nous ouvrent des portes inattendues et toujours bienvenues.

Ingénieure génie civil de formation, son énergie va maintenant à la construction de ponts de cœurs à cœurs. De sa propre transition, Mariam tire la conviction que la connaissance de soi et le développement d’une intériorité confortable et joyeuse constituent le ciment d’un futur souhaitable.

 

Son moteur, c’est l’amour du vivant sous toutes ses formes. Elle met ses qualités de facilitatrice, sa foi en l’humain et sa compréhension des enjeux sociaux et environnementaux actuels au service d’Écorce.

 

Adepte comme Mylène du temps long, elle pratique et enseigne le yoga et un programme de réduction du stress basé sur la pleine conscience.

Un remède anti-coup de mou

Organiser des chasses au trésor

Une manie

S’excuser pour un oui ou pour un non

Un port d’attache

Maurecourt, dans les Yvelines

Une citation

“Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité. Un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté.”

Winston Churchil

Un remède anti-coup de mou
Un plongeon dans l’océan

Une manie

L’obsession du mot juste

Un port d’attache

Le Cap (pas celui qu’on croit)

Une citation

“On ne peut pas arrêter les vagues mais on peut apprendre à surfer.” 

Jon Kabat-Zinn

qui sommes nous ?

L’idée d’Écorce, c’est elle. L’énergie, la confiance et la petite main qui nous pousse gentiment mais surement à avancer dans l’exploration de nos zones d’inconfort, c’est encore elle. De son passé de RH dans des start-ups et des grands groupes, elle tire une connaissance fine du potentiel de transformation des entreprises, des enjeux de bien-être au travail et un réseau précieux pour la croissance d’Écorce.

Sa brutale prise de conscience environnementale s’est accompagnée d’une insatiable curiosité pour les sujets en lien avec l’écologie et la conviction que lucidité et optimisme ne sont pas incompatibles.

 

Mylène ose. Son audace, sa détermination et son humour nous ouvrent des portes inattendues et toujours bienvenues.

Un remède anti-coup de mou

Organiser des chasses au trésor

Une manie

S’excuser pour un oui ou pour un non

Un port d’attache

Maurecourt, dans les Yvelines

Une citation

“Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité. Un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté.” 

Winston Churchill

Ingénieure génie civil de formation, son énergie va maintenant à la construction de ponts de cœurs à cœurs. De sa propre transition, Mariam tire la conviction que la connaissance de soi et le développement d’une intériorité confortable et joyeuse constituent le ciment d’un futur souhaitable.

 

Son moteur, c’est l’amour du vivant sous toutes ses formes. Elle met ses qualités de facilitatrice, sa foi en l’humain et sa compréhension des enjeux sociaux et environnementaux actuels au service d’Écorce.

 

Adepte comme Mylène du temps long, elle pratique et enseigne le yoga et un programme de réduction du stress basé sur la pleine conscience.

Un remède anti-coup de mou
Un plongeon dans l’océan

Une manie

L’obsession du mot juste

Un port d’attache

Le Cap (pas celui qu’on croit)

Une citation

“On ne peut pas arrêter les vagues mais on peut apprendre à surfer” 

Jon Kabat-Zinn

pourquoi écorce ?

C’est en 2022, à l’issue d’un parcours de reconversion professionnelle que Mylène a un déclic. Elle souhaiterait créer LE programme d’accompagnement sur l’éco-anxiété qu’elle aurait adoré suivre 2 ans auparavant.

 

Elle en parle à Mariam, amie de longue date, ingénieure-déserteur qui cherche chaussure écolo à son pied.

Amitié, complémentarité des parcours et des compétences, compatibilité des valeurs et des sensibilités. Toutes les cases semblent cochées : elles s’associent pour développer ce programme collectif d’accompagnement sur l’éco-anxiété.

 

C’est ainsi qu’Écorce est né. Un parcours qui emprunte à des disciplines variées (méditation de pleine conscience, communication non violente, psychologie, philosophie, neurosciences, art, etc). Une invitation à voyager à l’intérieur et à l’extérieur de soi à la rencontre de solutions concrètes pour prendre soin de soi, des autres et du vivant.

Écorce, c’est aussi la rencontre d’ “éco-anxiété ” et de “force”.

 

C’est cette partie de l’arbre qui le protège sans l’enfermer, qui accompagne sa croissance sans la limiter. Souvent rugueuse, parfois douce au toucher, épaisse, craquelée, terne, colorée, entremêlée, aux motifs sans cesse renouvelés.

 

Écorce, c’est un hommage au végétal et à ce qu’il nous apporte. À ce qu’il incarne et dont nous souhaitons nous inspirer : résilience et collaboration, symbioses et régénération, ancrage et adaptabilité.

Parce qu’ensemble on va plus loin…

Nos chouettes partenaires

Scroll to Top